Cardiologie

spacer

> Palpitations

Tachycardie paroxystique

Les palpitations sont des sensations plus ou moins désagréables des battements cardiaques, il en existe différentes formes la Tachycardie (paroxystique et sinusale) et la syncope.

La Tachycardie paroxystique : de début souvent brusque, le rythme cardiaque s’accélère aux alentours de 180 battements par minute, incomptable au pouls. Le repos ne la calme pas. 

L’accès se termine aussi brutalement qu’il est apparu, peut durer de quelques minutes à quelques heures, parfois quelques jours.

 

Tachycardie sinusale

De début brutal ou progressif, à l’effort ou après une émotion, le rythme cardiaque s’accélère modérément (110 à 130 battements/min), il est régulier, résolutif au repos. 

Apanage des sujets neurotoniques, elle est bénigne.

 

Syncopes

Perte de connaissance brève et complète due à une ischémie cérébrale transitoire, la syncope survient brutalement, sans signe prémonitoire et entraîne une chute parfois traumatisante.

Syncope d’origine cardiaque,  l’effondrement du débit cardiaque entraîne l’ischémie cérébrale :

  • Par bradycardie extrême, pause ventriculaire ou torsade de pointe
    La syncope survient à n’importe quel moment, peut alterner avec de brèves impressions vertigineuses.
  • Par obstruction à l’éjection du ventricule gauche
    C’est le cas du rétrécissement aortique, des myocardiopathies obstructives ; les syncopes surviennent alors à l’effort.

 

Dernière mise à jour le 11/05/2009

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices