Le chateau de Lormoy  

Cardiologie

spacer

> Médicaments Tonicardiaques

Pharmacologie

Le tonicardiaque majeur est la digitale, utilisée dès le XVIIIème siècle dans le traitement des oedèmes cardiaques, puis au XIXème siècle, Nativelle isole la digitaline cristallisée.  Les glucosides cardiotoniques ont tous une structure semblable.
Leur propriété essentielle est d’augmenter le débit cardiaque chez l’insuffisant cardiaque, alors que chez l’homme normal, ils ne le modifient pas ou même le diminuent.

Les principaux glucosides cardiotoniques sont :

  • Digitoxine (digitale pourprée)
  • Digoxine (digitale laineuse)
  • Lanatoside C (digitales laineuse)


Les cardiotoniques (CT) ont cinq actions principales sur le cœur :

  • Action inotrope positive
    Sur le cœur sain comme sur le cœur insuffisant, les CT augmentent la force des contractions cardiaques, raccourcissent la systole, accélèrent la vitesse de contraction.
  • Action tonotrope positive
    Les CT augmentent le tonus du muscle cardiaque et réduisent le volume ventriculaire
  • Action chronotrope négative
    Les CT ralentissent la fréquence cardiaque.
  • Action dromotrope négative
    Les CT diminuent la vitesse de conduction du tissu conducteur, spécifiquement dans la région atrio-nodale.
  • Action bathmotrope positive
    Les CT augmentent l’excitabilité du myocarde.

 

Classification

Les CT sont classés en CT d’action lente (digitoxine) et CT d’action demi-rapide (digoxine et lanatoside C)

 

Indications

Les CT ont deux indications, l’insuffisance cardiaque et les troubles du rythme supra-ventriculaires (fibrillation auriculaire, flutter auriculaire, tachycardie paroxystique supra-ventriculaire ou maladie de Bouveret).

 

Complications

Il existe des signes de surdosage cardiaques et extra-cardiaques :

  • Signes extra-cardiaques
    Ils sont digestifs, neuropsychiques et sensoriels.
    L’asthénie est très fréquente.
  • Signes cardiaques
    On les retrouve sur l’ECG. Les troubles de la repolarisation sont très fréquents et signent l’imprégnation digitalique et non pas l’intoxication. Les troubles toxiques sont les troubles de la conduction et les troubles de l’excitabilité
  • Embolies périphériques
    Les CT ne modifient pas la coagulation sanguine, mais ils peuvent favoriser la fragmentation des caillots intracardiaques. On associe donc systématiquement un anticoagulant au traitement tonicardiaque chaque fois qu’il existe un risque de thrombus intracardiaque : fibrillation ou flutter auriculaire, rétrécissement mitral, infarctus du myocarde, myocardiopathie, insuffisance cardiaque évoluée.

 

Dernière mise à jour le 11/05/2009

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices